Par la Rédaction
paru en septembre 2017
Aider N° 1

      « L’altruisme ne doit pas devenir une obligation »

      C'est vous qui le dites ! L'altruisme selon Céline L., lectrice de Aider.


      "J'ai été hospitalisée suite à une dépression il y a quatre ans. Ma dernière hospitalisation m'a permis, grâce à ma psychiatre surtout, de m'ouvrir sur un autre métier, si c'est possible, médiateur de santé. Sans vraiment m'en rendre compte j'ai aidé quelques patients. A les calmer, à les rassurer, à leur donner des conseils. C'est ma psy qui me l'a fait remarquer et m'a proposé le métier de médiateur.

      L'altruisme, pour moi, ne doit pas devenir une obligation, ou même un devoir. Je ne suis PAS obligée d'aider mon prochain. Ça se fait naturellement, et aussi, bien sûr, je ne cherche pas à recevoir quelque chose en contrepartie. J'essaie de me mettre à la place d'autrui pour pouvoir l'aider sans rien attendre en retour. Je ne suis même pas fière si j'ai aidé quelqu'un car c'est un trait de ma personnalité naturel."

      Céline L.

       

      Et pour vous, que représente l'altruisme ? Faites-nous part de vos réflexions et expériences en écrivant à contact@aider-larevue.fr ou à Aider - Rédaction, 8 rue Saint-Marc - 75 002 Paris. 

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *