Par Véronique Châtel
paru en septembre 2018
Aider N° 5
    • Protéger son capital social

    Un « chez-soi » ouvert sur les autres

    On vieillit d’autant mieux que l’on vit entouré et relié à d’autres. Gros plan sur des « chez-soi » qui n’isolent pas.
    Un beau soleil pénètre dans la salle à manger de Suzanne. De son sixième étage, la vue sur le parc et les arbres qui bourgeonnent donne envie d’aller s’y promener. D’ailleurs, si elle en a le courage, Suzanne descendra y faire un tour. Ce serait l’occasion de rencontrer des gens, et peut-être d’échanger quelques mots. Depuis qu’elle est levée à 6 h 30, elle n’a parlé qu’à la personne qui lui a livré son repas de midi. Mais ses doigts sont gourds aujourd’hui, et elle ne sait pas si elle parviendra à boutonner son manteau, à s’agripper à son déambulateur et à appuyer sur le bouton de l’ascenseur. Si on le lui avait dit, à Suzanne, qu’elle vivrait jusqu’à 101 ans, elle n’aurait pas acheté cet appartement si haut perché. Il lui paraissait idyllique pourtant, du temps où elle dirigeait son agence immobilière parisienne. « J’ai une belle vue, mais je n’en profite plus, car ma vision est très mauvaise. Mon appartement est spacieux, mais cela fait deux ans que je n’ai plus pris de repas dans la salle à manger. C’est plus simple pour moi de manger à la cuisine. » Et puis, son appartement est tellement bien isolé qu’elle n’entend pas ses voisins. Du temps où elle travaillait, jusqu’à 80 ans, elle adorait ce silence. Aujourd’hui, il l’angoisse. « Quand j’ai le moral sous les talons, je vais marcher dans les couloirs de l’immeuble à l’heure où les gens rentrent chez eux. Cela m’apporte quelques bonjour/ bonsoir, c’est déjà ça de pris. »

    Protéger son capital social


    À une époque où l’on nous vante le modèle du vieillissement à domicile, si respectueux de notre sacrosaint individualisme, et surtout moins onéreux pour les finances publiques que le vieillissement dans une maison de retraite, le témoignage de Suzanne prête à réfléchir. [...]

    Vous souhaitez poursuivre votre lecture ? Retrouvez le Guide des aidants en kiosque, librairie ou sur notre boutique en ligne !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *