Par Véronique Châtel
paru en mai 2017
Aider N° 1
  • aider
  • revue
  • aidant
  • aidé
  • rencontrer
  • solidarité
  • génération
  • engagement
  • Choc culturel
  • Scène originelle bouleversante
  • À solidarité,  solidaire et demi

Une autre idée de la solidarité intergénérationnelle

Débarquant du Bénin à 17 ans, Rétis s’étonne qu’en France, les « vieux » soient mis de côté. En réaction, il s’engage comme petit frère.
Sans doute que parmi ceux qui le croiseraient par hasard, à la tombée de la nuit, dans l’ouest bé-tonné de la banlieue parisienne, certains hésiteraient à poursuivre leur chemin. Sa carrure puissante, modelée dans les salles de sport, et la couleur de sa peau véhiculent le stéréotype du jeune de banlieue possiblement inquiétant. Ce stéréotype vole en éclats dès qu’il se rapproche : son regard, grand ouvert sur l’autre, son large sourire qui lui creuse des fossettes sur les joues sont bien trop avenants pour laisser perdurer la mauvaise suspicion. D’ailleurs, si Rétis se trouve là, en bas de ces immeubles de banlieue, c’est parce qu’il est en mission.

Cela fait six ans qu’il est un petit frère à l’association les petits frères des Pauvres. Une fois par semaine, il rend visite à une personne âgée isolée. Depuis quelques mois, c’est chez Évelyne qu’il vient passer une heure ou deux. D’ailleurs, elle l’attend. Il n’est pas encore sorti de l’ascenseur que déjà sa porte est ouverte. « Salut Rétis ! Entre. J’ai acheté des chouquettes, si ça te tente. »

© Francine Ba

Lire la suite ?

Vous êtes abonné ?

Pour lire la suite, saisissez vos identifiants


Quelle est l'adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit ?

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous à Aider - la revue !


Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *