Par la Rédaction
paru en septembre 2018
Aider N° 5

      Que je sois l’aidante de ma mère était dans l’ordre des choses…

      Depuis trois ans, Edwige, 67 ans, vit avec sa mère, 87 ans, atteinte de la maladie d’Alzheimer. Une cohabitation mère-fille où chacune s’y retrouve.
      Propos recueillis par Simon Queneau

       

      « Maman s’est occupée de sa mère jusqu’au bout. Elle lui a fermé les yeux. Elle considère que c’est normal que je m’occupe d’elle aujourd’hui. Quand elle m’a appelée pour me dire qu’elle n’arrivait plus à vivre seule, qu’elle commettait trop de bêtises, du genre oublier de fermer le gaz, ou ne plus retrouver son chemin, je lui ai dit de vendre son appartement et de venir s’installer chez moi. Je n’ai pas hésité. Cela m’a paru évident. D’abord j’ai toujours eu une très bonne relation avec ma mère. Nous vivions à 800 km de distance, mais dès qu’elle avait des vacances, elle venait me voir. Elle connaissait mes amis, le milieu artistique dans lequel j’évoluais, ma manière de vivre. Et puis, nous sommes des Portugais du Maroc. Il y a donc un sens aigu du lien familial, de la solidarité intergénérationnelle entre nous.


      L’arrivée de ma mère a coïncidé avec mon départ en retraite. [...]


      Vous souhaitez poursuivre votre lecture ? Retrouvez le Guide des aidants en kiosque, librairie ou sur notre boutique en ligne !

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *