Par Claudine Colozzi
paru en septembre 2018
Aider N° 5
    • L’accident de la vie

    « On se soutient mutuellement »

    Pour sa retraite, le couple Chéret avait rêvé de s’occuper de ses 4 petits-enfants et de voyager. La vie en a décidé autrement. Depuis 2006, Christiane, 71 ans, veille sur son mari Jacques, 72 ans, tétraplégique, qui a besoin d’une aide constante pour tous les gestes du quotidien
    Sept jours sur sept, le réveil de Christiane sonne à 6 h 15. La journée commence à peine et, déjà, la septuagénaire s’active auprès de Jacques, son époux à côté duquel elle a passé la nuit. Il n'y a pas une minute à perdre. L'infirmière passe vers 7 h 15 suivie de peu par l'auxilière de vie. Premiers rituels d’une longue série quotidienne : ôter l’appareil respiratoire rendu nécessaire suite aux apnées du sommeil, et effectuer les premières manipulations corporelles avant le passage de l’infirmière. Puis Christiane se dirige vers la cuisine et prépare le petit déjeuner de son mari qu’elle l’aide à ingérer. Elle boira son café plus tard. Le temps passe vite. Pas vraiment le loisir de s’accorder un moment pour elle avant l'arrivée de l'infirmière. D'ailleurs, la voilà. Christiane lui confie son mari et quand elle le retrouve une demiheure plus tard, il est installé dans son fauteuil roulant électrique, prêt pour quelques exercices de rééducation à domicile.

    L’accident de la vie


    Jacques Chéret, 72 ans, ancien ingénieur chez AREVA, s’est fait renverser le 26 juillet 2006 alors qu’il roulait à vélo sur une départementale des Yvelines. [...]

    Vous souhaitez poursuivre votre lecture ? Retrouvez le Guide des aidants en kiosque, librairie ou sur notre boutique en ligne !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *