Par la Rédaction
paru en septembre 2018
Aider N° 5

      Nous avons trouvé un modus vivendi pour partager la même maison

      Francine, 71 ans, vit avec son ex-mari handicapé, et sa belle-soeur atteinte de troubles cognitifs.
      Par Simon Queneau

      Quand mon mari est tombé malade, nous vivions séparés. J’avais quitté la maison où nous avions élevé nos quatre enfants, repris mon travail d’infirmière à plein temps, et je louais un appartement. Durant son hospitalisation en soins intensifs, je suis retournée dans notre maison pour l’entretenir. Tandis que je la briquais, j’ai réalisé à quel point j’y tenais. Que cela me briserait le coeur si on la vendait. Lorsque mon mari a pu sortir des soins de suite, il avait une jambe en moins, et il a fallu envisager pour lui un nouveau lieu de vie. Il avait désormais besoin d’aide pour être autonome. Je lui ai alors proposé de revenir à la maison en qualité de maîtresse de maison. [...]

      Vous souhaitez poursuivre votre lecture ? Retrouvez le Guide des aidants en kiosque, librairie ou sur notre boutique en ligne !

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *