Par la Rédaction
paru en avril 2018
Aider N° 4
    • Médecin généraliste à vie
    • L’écoute qui soigne
    • Médecin généraliste de père en fils

    « La passion des autres ne m’a jamais quitté ! »

    À 74 ans, Dominique Fournet, médecin généraliste à la retraite, accueille deux fois par semaine dans un centre médico-social de la Croix-Rouge française des populations qui, sans lui, n’auraient pas accès aux soins. Rencontre à Lille avec un passionné de l’être humain.
    Propos recueillis par Manon Curty, photos Jean-Daniel Wisard



    Le froid de la nuit ne s’est pas encore dissipé et enveloppe toujours les faubourgs de Lille. Sur un terrain vague, une tente résiste tant bien que mal au vent. On comprend que le combat est rude car elle penche sur un côté. Soudain, une jeune femme en émerge qui rajuste le bébé qu’elle porte sur son ventre, dans une étole. À ses côtés, un petit garçon vêtu de jaune. Il n’a pas plus de quatre ans, mais quand sa mère demandera des vêtements chauds à la vesti-boutique du centre médico-social de la Croix-Rouge, il aura l’air d’en avoir dix de plus. Comme pour donner plus de poids à la requête de sa mère. Et soulager leur galère. Derrière eux, une file commence à se former déjà. Des personnes en situation d’exil et de migration qui viennent relever leur courrier, demander une boisson chaude, de l’aide pour remplir des papiers ou se faire soigner. « Le cabinet médical se trouve en face, monsieur », explique un bénévole à un homme d’une trentaine d’années qui raconte, en butant sur les mots, que sa femme enceinte l’attend et qu’il est pressé.

    L'homme traverse la petite rue qui sépare les deux bâtiments de l'unité locale de la Croix- Rouge et s’installe dans la salle d’attente attenante au cabinet médical.

    Le médecin bénévole, Dominique Fournet, y est arrivé depuis une demi-heure. Le temps d’allumer le chauffage, de consulter la liste des personnes qui ont pris rendez-vous, celle des personnes que son collègue a vues la veille.

    Médecin généraliste à vie


    Lire la suite ?

    Vous êtes abonné ?

    Pour lire la suite, saisissez vos identifiants


    Quelle est l'adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit ?

    Pas encore abonné ?

    Abonnez-vous à Aider - la revue !


    Abonnez-vous

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *