Par la Rédaction
paru en mai 2017
Aider N° 1
  • nature
  • mobilité
  • territoire
  • partage
  • rencontrer
  • La nature en quatre roues électrique
  • L’accessibilité des territoires :  une obligation légale

La nature ré-accessible à tous !

Comment permettre aux personnes à mobilité réduite de se balader en pleine nature ? En créant des véhicules ad hoc et en fédérant les territoires autour de cette belle idée : la partage de la nature. C’est toute l’action de l’association Escapade Liberté Mobilité.
Par Simon Queneau

Cela fait partie des « jamais plus » des personnes à mobilité réduite pour cause de handicaps : l’odeur des champs en été quand la terre brûle, la fraîcheur humide des sous-bois quand la brume automnale reste prisonnière des arbres, le craquement des feuilles mortes sur les sentiers de terre, le cri d’un bruant des roseaux surpris en pleine construction d’un nid… Comment ressentir physiquement la nature quand on ne peut plus marcher et se fondre dans un paysage ? Et que son fauteuil roulant, n’étant pas équipé de roues tout terrain, ne parvient pas à emprunter les chemins de traverse ? Difficile. Pour ne pas dire impossible.

« 30 % de la population n’a pas accès aux espaces naturels, alors que la technologie le permettrait », martèle Daniel Fricot, président et fondateur de l'association Escapade Liberté Mobilité. « Le problème est que les véhicules électriques de loisirs ne sont financièrement pas accessibles aux personnes handicapées. » Le constat n’en finit pas de révolter celui qui n’aime rien tant qu’éprouver la liberté en explorant la nature, le nez au vent.

Aussi le septuagénaire consacre-t-il toute son énergie à contrecarrer les effets injustes d’une société régie par une logique économique qu’il condamne. « À force d’investir uniquement sur le profit à court terme, on crée de l’exclusion. »

 

« 30  % de la population
n’a pas accès
aux espaces
naturels, alors que la
technologie
le permettrait »,
martèle Daniel Fricot


En 2001, après avoir pris une retraite anticipée d’une entreprise publique produisant de l’énergie électrique, « mes valeurs y étaient trop mises à mal », il fonde l’association Escapade Liberté Mobilité, qui opère dans toutes les directions qui lui tiennent à cœur : le partage de la nature avec les personnes handicapées, l’économie solidaire et sociale, la technologie appliquée à des causes humanistes. Aujourd’hui, il aurait de quoi être fier : un nouveau véhicule électrique pour rendre la nature accessible aux personnes handicapées sort tout juste de l’atelier de construction. Il sera inauguré cet été. Mais Daniel Fricot est d’un naturel modeste. Et partageur avec son équipe.

nature

Lire la suite ?

Vous êtes abonné ?

Pour lire la suite, saisissez vos identifiants


Quelle est l'adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit ?

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous à Aider - la revue !


Abonnez-vous

Laisser un commentaire