Par Marika Droneau
paru en juin 2017
Aider N° 1
  • aidant
  • aidé
  • rencontrer
  • Emmanuel Jaffelin
  • force
  • rencontre
  • donner
  • aider
  • revue

    Emmanuel Jaffelin : “Ma vraie force réside dans ma capacité à donner”

     

    Emmanuel Jaffelin
    © Stéphane Deneuville


    Emmanuel Jaffelin, philosophe* :

    « Quand j’étais petit, ma grand-mère me disait : “Gentil n’a qu’un œil !” Autrement dit, le gentil est borgne. Faible, il ne voit pas la réalité. Elle ne voulait pas que je me laisse dominer. Puis je me suis rendu compte que ma grand-mère se trompait ! L’altruisme est une force, même s’il n’est pas perçu comme tel dans notre société. Il nous apprend à nous détacher du “moi”. Il nous fait comprendre que nous sommes un lieu de partage de sensations, de sentiments, de valeurs, d’idées, et surtout pas un centre vers lequel tout devrait se ramener. Que ma vraie force réside dans ma capacité à donner et non pas à prendre. Mais attention à ne pas être dans la sollicitude ! Je me souviens de ce jour où j’ai empoigné le bras d’un aveugle en lui demandant où il souhaitait aller. “Je connais le chemin !”, m’a t-il répondu avec un coup de coude. Je voulais tellement être gentil que je ne l’ai pas été. Il faut garder à l’esprit que l’altruisme est une réponse à une demande. Et je suis contre le fait d’en faire une règle officielle : cela doit rester une morale intime, discrète. »

    * A publié plusieurs éloges de la gentillesse  (2010, 2011, 2015) et récemment un Petit cahier d’exercices de gentillesse aux Éditions Jouvence (2016).

    Laisser un commentaire