Par la Rédaction
paru en avril 2018
Aider N° 4
    • Jeunes aidants : l’image pour libérer la parole
    • Cheer Up, tu as un projet à mener !
    • Les Voisineurs luttent avec les aidants contre l’isolement

    Aider les aidants : Coup de projecteur sur trois associations

    Les associations Jade, Cheer Up et Familles Rurales participent chacune à leur manière à aider les aidants. Soit en leur apportant directement un soutien, soit en les relayant par des bénévoles.

    Jeunes aidants : l’image pour libérer la parole


    500 000. C’est le nombre estimé de jeunes aidants âgés de 8 à 22 ans en France. Absents des statistiques et des études, ces jeunes qui accompagnent un proche malade ou en situation de handicap sont souvent invisibles. Et pour cause : ils parlent très peu de leur situation à l’extérieur et ne savent parfois tout simplement pas qu’ils sont des aidants. Pour leur permettre de s’exprimer, l’association JADE (Jeunes aidants ensemble) a mis en place un dispositif très original : des stages « cinéma-répit ».

    Encadrés par des professionnels du cinéma – des animateurs et des professionnels de santé – ces ateliers gratuits ont pour objectif de permettre à ces jeunes de raconter ce qu’ils ont sur le coeur en réalisant un film d’animation ou un documentaire de quelques minutes. Durant deux semaines, pendant les vacances scolaires, ils profitent d’un moment de répit tout en partageant leur quotidien, leurs inquiétudes, leurs joies, à l’écran et avec l’équipe… La rencontre d’autres jeunes avec un vécu similaire est par ailleurs très enrichissante. Humoristiques, poétiques et émouvantes, ces réalisations saisissent par leur sincérité et parfois par la souffrance qu’elles soulignent. Blandine, 16 ans, évoque ainsi ses difficultés avec sa mère malade, sa vie en foyer et sa relation destructrice à son propre corps. Killyan, 11 ans, expose sa grande colère contre le cancer de sa maman, tandis que Swann raconte les journées passées entre école et hôpital avec sa petite soeur malade, Zoé et ses parents. Les grands chagrins et les petits bonheurs qui s’expriment ici libèrent la parole de ces jeunes aidants. À l’issue des ateliers, beaucoup ressortent soulagés, pour un temps, de leurs angoisses existentielles et se sentent valorisés par la projection de leurs réalisations. Certains parviennent même à renouer un dialogue avec leur famille. Depuis 4 ans, 70 jeunes ont pu participer à ces stages accueillis au domaine de Chamande dans l’Essonne. Jade espère bien faire des petits sur le territoire français et accompagne de nouvelles initiatives nées dans l’Aveyron et en Occitanie…

    www.jeunes-aidants.com

    Cheer Up, tu as un projet à mener !


    L’association Cheer Up porte bien son nom ! Cette expression anglaise signifie à la fois remonter le moral et ne pas se laisser abattre. Et c’est exactement ce que l’association et son fondateur proposent : accompagner des jeunes adultes et adolescents atteints de cancer dans les projets qui leur tiennent à coeur. Lui-même atteint d’un cancer alors qu’il débutait à peine ses études, Pierre Janicot croit dur comme fer aux vertus de cette logique de projet : élaborer le business plan de sa future entreprise l’a aidé à combattre et à vaincre son cancer. Depuis sa création en 2003, l’association fédère des étudiants dans toute la France. Ces 450 bénévoles rendent visite aux jeunes malades, souvent isolés dans des services d’oncologie peuplés de personnes d’âge mûr, et les accompagnent dans le lancement de projets. L’objectif : lutter au quotidien contre le cancer et se projeter dans l'après-cancer. Petits ou grands rêves, les initiatives lancées par les bénévoles et les jeunes malades des 20 antennes ne manquent pas de dynamisme, ni d’ambition. Ainsi, à Toulouse, la course Into the Ride est une vraie aventure pour les douze binômes étudiants participants. Durant une semaine, ils doivent voyager à travers l’Europe avec seulement un euro par jour pour vivre, manger et dormir ! Tout au long de la course, ils sont suivis par les jeunes malades qui leur imposent des défis à relever. De quoi se changer les idées !

    www.cheer-up.fr

    Les Voisineurs luttent avec les aidants contre l’isolement


    Sur le territoire de la Sarthe, bon nombre de personnes âgées vivent non seulement seules chez elles, mais isolées dans la campagne. Les visites de leurs proches, même si elles sont régulières, ne suffisent pas toujours à contrer leur sentiment de solitude. L’association Familles Rurales a donc mis en place un réseau de solidarité de proximité, les Voisineurs. « L’objectif, souligne Martine Ropars, coordinatrice des bénévoles voisineurs est de permettre la socialisation mais aussi la création d’un véritable lien entre une personne âgée et un bénévole. Une relation naît entre eux pour un temps de partage. » Partage de quoi ? Des moments de convivialité très simples : aller ensemble à pied à l’épicerie ou au cinéma, recevoir des amis ou jouer à des jeux de société. Autant d’occasions d’apprendre à se connaître, à se raconter, parfois à s’attacher, et de permettre aux personnes isolées de se sentir intégrées dans une communauté. Essentiel pour bien vieillir. Ce dispositif, les Voisineurs, vient de remporter le prix B2V Solidarité Prévention Autonomie qui récompense les initiatives en faveur des aidants familiaux et des personnes âgées vivant à domicile. Grâce au chèque de 25 000 euros, Familles Rurales va pouvoir acheter de nouveaux jeux adaptés aux personnes âgées.

    www.famillesrurales.org

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *